Venus- Le Journal de bord - Nouveau départ

Dernière mise à jour : 16 août 2021

Vous êtes tombés sur cet article sans avoir lu les articles précédents? Alors pour vous mettre dans la sauce voici un petit résumé sous forme de recette.


Nous appellerons ce plat : Aventure sur lit de Pacifique

Comme ingrédient principal prenez une équipe qui s’est donné comme mission d’aller jusqu’à Tahiti chercher Venus, un magnifique voilier de 51 pieds. Ajoutez-y le défi de le ramener jusqu’au Québec. Laissez mariner le tout pendant une traversée de plus de 10 semaines sur deux océans et plus de 7 000 miles nautiques. Et pour agrémenter le tout, nous y ajouterons un dernier ingrédient spécial: la situation de pandémie mondiale et de restrictions de voyage.


Ça vous met l’eau en bouche? Moi aussi, alors c’est parti!


Mardi 25 Mai 2021

Après une première expérience au vent arrière, nous voici de retour à la grande ville!

Alors, attention, ne vous attendez pas à des grattes ciels, des immeubles à perte de vue, quartiers, boulevards ou grandes avenues! Non, après le calme et la quiétude de Fatuiva, la capitale de Nuku Hiva avec ses trois magasins, sa rue principale et ses 800 habitants, ça fait déjà grande ville!

Au revoir Fatuiva!


Pourquoi quitter un petit coin de paradis, rempli de fruits variés, de poissons de toutes les couleurs et où la vue est à couper le souffle? La réponse est malheureusement simple et digne de notre ère : internet!


Est-ce que vous vous souvenez de l’époque où l’internet passait par un câble, avec son caractéristique son « gnaan, gni gnaaaan, gniiiiiii » lorsqu’on allumait le router, et qu’on avait le temps de se faire un café ou de faire une balade le temps que la page recherchée charge? Alors bienvenus de retour à cette époque-là! À part Nuku Hiva et Hiva Oa, sur le reste des îles il ne faut pas avoir trop avoir d’attentes, sinon c’est déception assurée.


Alors bon, un moment c’est drôle, mais très vite c’est épuisant et surtout c’est très frustrant! Imaginez-vous recevoir des courriels, répondre aux courriels, aux messages, organiser la suite de l’aventure, rechercher des subventions, commandites ou encore des informations sur le net, et puis vous avez vite fait vous allez passer la journée à voir comment votre page se charge!

Du coup, retour à Taiohae, Nuku Hiva!


Samedi 30 Mai 2021

Yes! Bonnes nouvelles de la part d’immigration que j’attendais depuis presque un mois, et du coup pas besoin de sauter dans le premier avion pour retourner au Québec! Par contre, voilà, on est début Juin et nous sommes toujours aux Marquises…

Alors je vous invite à vous mettre dans ma situation quelques instants et voyons quelles conclusions vous auriez tiré.


D’un côté il y a le plan initial : partir des Marquises dès que possible afin de faire une traversée du Pacifique au près pendant un mois et demi à deux mois, à deux personnes, pour arriver au Panama et traverser le Canal en une semaine. Si tout se passe comme prévu nous voici dans l’Atlantique début Août. Sans pause et sans relâche, c’est reparti vers les Bahamas pour une traversée de 10 jours au près, suivi de deux semaines de navigation vers le Québec tout en ayant un œil très attentif sur les possibles formations cycloniques qui pourraient venir jouer dans notre coin. Encore une fois, en supposant que tout se passe bien, pas de bris ou de réparations à faire (ce qui est quand même utopiste dans ce type de navigation), nous voici au Québec début Septembre. Hop, vite réparations, nettoyage de Venus afin de commencer notre saison au Québec, et avant même d’avoir levé la tête voici qu’il neige! Du coup? Rebelotte et on descend aux Caraïbes pour faire nous activités hivernales ? Hum…


D’un autre côté il y a le plan aventurier : rester en Polynésie française afin de voir la possibilité de faire découvrir ce paradis terrestre à la voile, à travers les Marquises, les Tuamotus, embarquer du monde mais aussi des projets scientifiques, documentaires et mettre en place des activités de sensibilisation sur les océans, l’environnement et faire la différence à travers l’action, et ce jusqu’à Septembre. Octobre c’est parti pour la fameuse Trans-pacifique et réaliser la saison hivernale aux Caraïbes avant de remonter au Québec. Tout ça en pouvant retirer le maximum de chacune des étapes, des rencontres et des opportunités, afin de faire découvrir la voile, partager les expériences et vous embarquer à bord de notre magnifique Venus.


Moi personnellement j’ai fait mon choix, et d’ailleurs toute l’équipe a fait le même choix : l’aventure en Polynésie française!


Alors du coup, on sème les graines. Parce que l’aventure c’est bien, mais ça marche rarement tout seul, ce n’est pas les bras croisés que le projet avance et grandi! Alors, courriels, rencontres, discussions, on sème les graines et j’ai hâte de voir laquelle ou lesquelles vont germer!



Mardi 8 Juin 2021

Aujourd’hui c’est la journée mondiale des océans!

Et avec cette journée, des projets!


Voici trois jours que nous sommes à Ua Pou, l’île juste au Sud de Nuku Hiva. Nous avons décidé d’y faire un petit séjour pour connaître les lieux afin de mieux pouvoir vous faire découvrir cette île lorsque vous embarquerez avec nous!

Ua Pou? Magnifique!

Ua Pou et ses colonnes basaltiques


Après une première baie en mode découverte des îles perdues, nous avons décidé de rejoindre la baie de Hakahetau. Et puis, dans le cadre de la journée des Océans nous avons décidé de faire notre part, de faire la différence, ici.


Alors, on a mis le pain sur la planche, et puis après plusieurs rencontres avec la Mairesse de Hakahetau, la directrice et les institutrices de l’école de la ville, nous voici avec nos premiers projets à portée environnementale! Ce Vendredi nous allons faire un atelier avec les enfants toute la journée pour y parler océans, conservation, déchets et plastiques, tandis que Samedi c’est ramassage de déchets sur la plage et alentours dès 8h du matin!

Génial!


Vendredi 11 Juin 2021

Après une semaine de préparation, à rencontrer les pêcheurs du coin, la mairesse et les locaux afin d’en savoir plus et de connaître mieux leurs enjeux vis-à-vis l’Océan, aujourd’hui c’est le grand jour : retour à l’école!